Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada
Partager

LES GOUVERNEMENTS DU CANADA ET DU NOUVEAU-BRUNSWICK INVESTISSENT DANS LA RECHERCHE ET L’INNOVATION

 

Le 14 mai 2010 - Fredericton, Nouveau-Brunswick

Le Centre de la science et de la technologie du bois de
l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB) augmente ses
capacités de mise à l’essai grâce à des investissements des
gouvernements fédéral et provincial. Le ministre du Revenu
national, ministre de l’Agence de promotion économique du
Canada atlantique et ministre de la porte d’entrée de
l’Atlantique, l’honorable Keith Ashfield, et le ministre
des Finances du Nouveau-Brunswick, l’honorable Greg Byrne,
ont annoncé aujourd’hui un investissement conjoint de plus
de 200 000 $ visant l’amélioration du centre.

« Notre gouvernement s’engage à investir dans la
compétitivité de l’économie du Canada atlantique afin de
renforcer celle-ci, déclare le ministre Ashfield.
L’investissement de l’APECA permettra à l’université
d’établir un laboratoire de mise à l’essai de
biocarburants, grâce auquel les entreprises du Nouveau-
Brunswick auront accès à des installations locales, ce qui
réduira leurs frais d’exploitation. »

« La capacité qu’ont les entreprises du Nouveau-Brunswick
d’augmenter leur diversité et de cerner de nouveaux marchés
est un signe de l’esprit d’initiative des chefs de file du
monde des affaires local, affirme le ministre Byrne. Notre
aide financière de 25 000 $ aidera le Centre de la science
et de la technologie du bois à établir une installation de
contrôle de la qualité, qui permettra aux entreprises d’ici
d’épargner du temps et de l’argent puisqu’elles n’auront
pas à envoyer des échantillons à l’extérieur du Nouveau-
Brunswick pour la mise à l’essai. Le gouvernement du
Nouveau-Brunswick désire appuyer des projets qui mettent
l’accent sur l’offre de services locale et dont peut
bénéficier l’industrie des biocarburants en croissance du
Canada atlantique. »

Le Centre prévoit acheter de l’équipement pour mettre sur
pied le laboratoire de mise à l’essai, ce qui lui permettra
d’exécuter sur place tous les essais de base requis pour
les biocarburants solides.

« Grâce à nos partenaires financiers, les étudiants, les
chercheurs et les professionnels de l’industrie auront
accès à l’équipement nécessaire au développement et à la
mise à l’essai de la prochaine génération de biocarburants
au Centre de la science et de la technologie du bois,
mentionne le vice-recteur aux affaires universitaires du
campus de Fredericton de UNB, M. Anthony Secco. UNB mène
plus de 75 % de la recherche universitaire dans la
province, et le nouvel équipement améliorera notre capacité
de recherche et bénéficiera à l’industrie forestière. »

Le gouvernement du Canada investit 177 000 $ dans le
nouveau laboratoire au titre du Fonds des collectivités
innovatrices de l’APECA. Le gouvernement provincial du
Nouveau-Brunswick contribue pour 25 000 $, et UNB, pour 50
000 $ en espèces et 50 000 $ en nature.

Le Centre de la science et de la technologie du bois de
l’Université du Nouveau-Brunswick est un organisme régional
de recherche et de développement de produits du bois de
premier ordre. Les gouvernements fédéral et provincial
investissent dans le seul laboratoire agréé de produits du
bois qui se trouve dans une université canadienne. Le
nouveau centre jouit d’une réputation internationale en
matière de recherche et d’expertise en technologies du
bois, et il augmente la capacité de recherche et
d’innovation du Canada atlantique.

POUR LES MÉDIAS ÉLECTRONIQUES

Le Centre de la science et de la technologie du bois de
l’Université du Nouveau-Brunswick augmentera ses capacités
de mise à l’essai grâce à un investissement des
gouvernements fédéral et provincial.

C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui le ministre du Revenu
national, ministre de l’Agence de promotion économique du
Canada atlantique et ministre de la porte d’entrée de
l’Atlantique, l’honorable Keith Ashfield, et le ministre
des Finances du Nouveau-Brunswick, l’honorable Greg Byrne.

Grâce à l’aide financière du gouvernement, le Centre
achètera de l’équipement pour mettre sur pied le
laboratoire de mise à l’essai, ce qui lui permettra
d’exécuter sur place tous les essais de base requis pour
les biocarburants solides.

Le gouvernement du Canada, par l’entremise de l’APECA,
verse 177 000 $ au projet dans le cadre du Fonds des
collectivités innovatrices. Le gouvernement provincial
contribue pour 25 000 $, et UNB, pour 50 000 $ en espèces
et 50 000 $ en nature.

-30-

RENSEIGNEMENTS

Paul CJ LeBlanc
Agent principal des communications
Bureau de l’APECA du N.-B.
506-452-3310

Ashley Bursey
Agente des communications
Entreprises Nouveau-Brunswick
506-453-2694

Michael Albright
Directeur
Centre de la science et de la technologie du bois
506-453-4507