Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada
Partager

Du nouveau au menu

Une version haute définition de ce vidéo est accessible sur YouTube

Voir le communiqué destiné aux médias sociaux de l’APECA portant sur le tourisme gastronomique au Canada atlantique.

 

Texte intégral : Du nouveau au menu

(Musique)

Quatre personnes partent à bord d’un bateau de pêche pour une partie de pêche aux huîtres matinale le long de la côte de l’Île-du-Prince-Édouard – une femme déguste une prise bien fraîche.

Les gens s’extasieront devant les sorties qu’ils feront pour aller manger des huîtres fraîches. Je crois que c’est ça qui plaît. Aux Maritimes, nous avons du plaisir.

Bill et Mary Kendrick devant l’escalier de l’auberge.

Nous sommes Mary et Bill Kendrick, et nous administrons l’auberge Briarcliffe et Experience PEI.

Bill et Mary font des crêpes dans leur cuisine et prépare les assiettes pour le petit-déjeuner de leurs invités.

Nous sommes aubergistes depuis une décennie et nos invités nous posaient la même question tous les matins : que pouvons-nous faire? où pouvons-nous aller?

Un couple marche dans un vignoble de la Nouvelle-Écosse pendant que leur guide montre des raisins locaux.

Les touristes veulent conserver de bons souvenirs.

Ils veulent vivre différentes expériences, par exemple se promener dans un vignoble puis déguster le vin par la suite.

Les gens veulent vivre des expériences culinaires plus poussées…

Un couple déguste une sélection de fruits de mer locaux sous l’œil attentif du serveur.

Les gens goûtent plus volontiers à des mets auxquels ils n’ont jamais goûté auparavant.

Deux jeunes filles tentent d’ouvrir des huîtres dans une embarcation à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse.

De nos jours, les visiteurs veulent vivre des expériences locales avec des produits alimentaires locaux.

Un chef prépare des assiettes à partir d’une sélection de produits locaux frais.

Le Canada atlantique est reconnu pour ses fruits de mer… vous pouvez les acheter directement au quai, d’un pêcheur de homards.

On retire des homards frais de la mer pour les embarquer à bord d’un bateau de pêche de la Nouvelle-Écosse.

Les fruits de mer ne peuvent pas être plus frais que ceux qu’on trouve ici, au Canada atlantique.

Les invités d’un restaurant du Nouveau-Brunswick dégustent des assiettes de homards cuits frais en prenant un petit verre de vin.

Des vins prisés sont produits ici.

Le personnel embouteille de la vodka à base de pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard sous le regard des visiteurs. Au Nouveau-Brunswick, une bière artisanale locale, la Picaroon, est versée dans des verres bien froids.

Vous savez, nous avons des distilleries qui produisent de la vodka à base de pommes de terre ou du scotch, en Nouvelle-Écosse, et ces distilleries gagnent des prix sur la scène internationale.

Des entrepreneurs du Canada atlantique mettent en valeur leurs produits locaux dans le cadre du Salon des produits de la mer de Boston.

L’APECA a été très généreuse à notre égard, principalement grâce à notre participation aux missions de pratiques exemplaires organisées sous l’égide de l’APECA.

Celles-ci m’ont permis d’acquérir un autre point de vue sur la façon dont une entreprise peut être gérée et prendre de l’expansion.

Un fromage primé est emballé avec précaution et mis sur la tablette jusqu’à sa maturité par un employé de Cows, à l’Île-du-Prince-Édouard. Deux filles admirent un présentoir de sélections alléchantes de l’entreprise Island Chocolate Company.

Je crois que les Maritimes commencent à faire leur marque à bien des niveaux : le vin, les aliments, l’atmosphère, le rythme de vie plus lent.

Des touristes savourent un repas à l’extérieur dans un café local en bordure de mer où circulent amis et bateaux.

Nous sommes « le secret le mieux gardé » du Canada.

Un bon verre de vin blanc pour accompagner un homard… c’est ça le bonheur!

Ajouté: Le 26 juin 2012