Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada

Collège Communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB)

le logo de Springboard

Le logo du Collège Communautaire du Nouveau-Brunswick

 


Place à la croissance


En plus d’encourager le développement d’initiatives de commercialisation entre le secteur de la recherche et le secteur de l’industrie, Springboard joue comme rôle unique de favoriser une collaboration synergique entre les collèges et les universités.

Le parfait exemple de cette synergie est le nouveau centre de recherche sur la fermentation industrielle à échelle réduite que dirige un des membres de Springboard, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), à son campus d’Edmundston.

Seule installation de son genre à l’est de Montréal, ce nouveau centre se consacrera à la recherche appliquée, au transfert des technologies, à la commercialisation et à la formation dans le secteur de la biotechnologie industrielle. Le Centre créera aussi une bioraffinerie ayant la capacité d’effectuer des essais de fermentation à grande échelle, méthode d’essai à laquelle les chercheurs des universités et des PME n’avaient pas accès jusqu’à présent, dans la région de l’Atlantique.

« Jusqu’à présent, seules des installations du Canada central et des États-Unis avaient la capacité de mener pareils essais, de sorte que les chercheurs du Canada atlantique devaient engager des sommes exorbitantes et investir beaucoup de temps pour réaliser des essais à plus grande échelle de leurs découvertes en biotechnologie », selon Rick Saulnier, agent de liaison industrielle du CCNB. « Le Centre pré-commercial de technologies en bioprocédés permettra aux chercheurs de surmonter des obstacles importants dans leurs efforts pour développer et commercialiser la technologie » ajoute-t-il.

C’est grâce aux efforts inlassables de Kevin Shiell, spécialiste en bio-fermentation et professeur au Collège communautaire, que le Centre a pu voir le jour et évoluer. Dès le début, il était convaincu de la viabilité du Centre et il a déployé tous les efforts afin d’établir les bases solides nécessaires à son développement. En raison d’une collaboration étroite avec l’U.N.-B., qui a permis à monsieur Saulnier de bénéficier d’un mentorat offert par Chris Mathis, du bureau des services de recherche, et au collège d’obtenir l’appui de nombreux chercheurs en biotechnologie de l’U.N.-B., le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick a été en mesure de soumettre une proposition au CRSNG afin d’obtenir des fonds du Programme d’ICC, et c’est ainsi que le centre dont rêvait monsieur Shiell est devenu une réalité.

Monsieur Saulnier affirme : « La formation, le réseautage et l’expertise auxquels j’ai pu accéder auprès de mes collègues membres de Sringboard à l’U.N.-B. et à l’université Saint Mary’s ont été déterminants pour le succès de la proposition que nous avons soumise au CRSNG-ICC. Le financement offert par Springboard nous a permis de retenir les services d’experts-conseils en recherche des marchés, en affaires, en finances et en technologie afin d’assurer l’excellence de notre proposition. »

Le 12 octobre 2010, le ministre de l’Industrie, Tony Clement, et la présidente du CRSNG, Suzanne Fortier, ont remis au CCNB un octroi de fonds du Programme d’ICC de 2,3 millions de dollars destiné à l’embauchage d’un personnel de recherche pour le nouveau Centre. C’est la première fois qu’un octroi de ce genre est accordé à un collège communautaire de la région de l’Atlantique.

« L’ouverture du Centre pré-commercial de technologies en bioprocédés au CCNB marquera un tournant décisif pour la recherche et la commercialisation non seulement au Nouveau-Brunswick, mais dans toute la région » affirme monsieur Shiell, qui sera la directrice scientifique du Centre. Il ajoute : « Nous avons déjà conclu plusieurs contrats qui seront mis en vigueur sous peu et nous avons une très grande confiance en la durabilité future du Centre. »

Haut de la page

 


 

Le logo de Springboard

UN MOT SUR SPRINGBOARD ATLANTIC
Le réseau de commercialisation de Springboard Atlantic est composé de 19 collèges et universités qui oeuvrent ensemble en vue d’accroître la collaboration entre les établissements d’enseignement postsecondaires du Canada atlantique, de faciliter des partenariats avec l’industrie et d’accélérer le transfert de la recherche et du développement au secteur privé. Springboard Atlantic bénéficie d’une aide financière de base de ses établissements membres ainsi que du gouvernement du Canada, par l’entremise de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA).

Site Web connexe:

Retour à la page Innovation à l'oeuvre