Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».


Faculté d’informatique, Université du Nouveau-Brunswick
Transformation de la recherche en idées d’affaires

M. Ali A. Ghorbani, Ph.D., chef du projet FAST IDLorsque M. Ali Ghorbani a découvert le moyen de transformer ses travaux de recherche en une occasion d’affaires prometteuse, ce n’était pour lui qu’une journée de travail comme les autres.

M. Ghorbani est professeur et doyen de la Faculté d’informatique de l’Université du Nouveau Brunswick (UNB). Ses recherches portent principalement sur l’intelligence Web et la sécurité de l’information et des communications, car ce sont ces sujets de recherche qui lui ont permis de cibler les secteurs de la sécurité des réseaux qui nécessitaient des améliorations. Il a su exploiter son expertise et son leadership pour créer et développer un ensemble d’outils rapides et adaptatifs pour les systèmes de détection d’intrusions, le système FAST ID.

En 2003, M. Ghorbani a constaté qu’il existait un besoin criant de systèmes capables de détecter automatiquement les modèles d’intrusions et les goulots d’étranglement qui nuisent au rendement des réseaux et d’assurer simultanément une protection. La plupart des moyennes et grandes infrastructures réseau comprennent de multiples connexions haute vitesse et relient de nombreux réseaux collaboratifs de clients, auxquels sont branchés des milliers d’utilisateurs internes et divers serveurs Web. Afin de protéger ces systèmes, M. Ghorbani, en association avec Q1Labs Inc., a proposé une série d’outils et de techniques adaptables aux données qui ont mené à la création du système FAST ID.

La Faculté d’informatique de UNB a mis au point FAST ID grâce au soutien financier obtenu du Fonds d’innovation de l’Atlantique (FIA).

Le projet FAST ID a donné lieu à la création de six capacités technologiques distinctes, dans le domaine de la détection intelligente d’intrusions de réseaux et de la simulation d’attaques de réseaux, à intégrer dans la plate-forme QRadar de Q1Labs. QRadar est une solution complète, intégrée et apte à réagir qui vise à contrer les menaces auxquelles sont confrontés les réseaux d’entreprises et qui permet la réalisation de mesures de mise en conformité réglementaire.

« Les fonds que nous avons reçus du FIA nous ont aidé à mettre sur pied le premier groupe de recherche sur la sécurité des réseaux et de l’information à UNB et le premier Information Security Centre of Excellence (ISCX) au Canada atlantique », mentionne M. Ghorbani.

M. Ghorbani explique également que le soutien de l’APECA a contribué à l’amélioration de QRadar sur de nombreux plans et a favorisé le développement et la commercialisation d’un projet de simulation d’attaques de réseaux. En outre, plus de 15 spécialistes de la cybersécurité (allant d’étudiants de premier cycle à des détenteurs de bourses de perfectionnement post-doctoral) ont été embauchés pour travailler au projet.

« Le FIA nous a permis d’exécuter nos travaux de recherche et de développement ainsi que d’obtenir une importante subvention de projet du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG). Nous avons attiré de nouveaux partenaires comme l’Université de Victoria, le Centre de recherches sur les communications et la GRC, et nous avons également publié de nombreux articles dans des revues arbitrées, mémoires et rapports techniques », ajoute M. Ghorbani.

Le FIA favorise l’engagement de partenariats entre les entreprises du secteur privé, les universités, les collèges et divers instituts de recherche en vue d’élaborer des produits et des services nouveaux ou améliorés.

Grâce aux fonds du FIA, le Département de génie électrique et informatique de l’Université du Nouveau Brunswick a établi des partenariats fructueux, a contribué à attirer de nouveaux talents et une main-d’œuvre hautement spécialisée et a commercialisé les résultats de recherches.

Projet: Outils rapides et adaptatifs pour système de détection d’intrusions
Promoteur: Département de génie électrique et informatique de l’Université du Nouveau-Brunswick
Lieu: Fredericton (Nouveau-Brunswick)
Financement du FIA : 1,2 million de dollars – projet annoncé en 2003
Coût total du projet : Environ 2,1 millions de dollars

Site Web connexe : www.iscx.ca (disponible en anglais seulement)

Retour à la page Innovation à l'oeuvre