Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada

Les technologies propres – une priorité du gouvernement du Canada en matière de croissance durable

Un environnement propre et une économie vigoureuse vont de pair. Lorsqu’il est question de technologies propres, le Canada a la possibilité d’être un véritable chef de file mondial en créant de bons emplois bien rémunérés pour les Canadiens tout en contribuant à l’atteinte de ses objectifs en matière de changements climatiques.

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont les moteurs de l’économie du Canada. L’accent mis sur les technologies propres offre aux PME des possibilités de devenir plus concurrentielles en réduisant leurs coûts, en augmentant leur efficacité, en accroissant leur productivité et en conquérant de nouveaux marchés.

Avec ses divers programmes, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) est en mesure d’appuyer la recherche, le développement et la démonstration dans le domaine des technologies propres, ainsi que l’adoption de technologies propres au Canada atlantique.

Pour en savoir plus sur l’aide que l’APECA vous offre, communiquez avec le bureau de l’APECA de votre région.

Foire aux questions (FAQ)

Q1. Que sont la croissance propre et les technologies propres?

R1. Le terme « croissance propre » désigne la croissance durable de l’économie. Les technologies propres constituent le moyen par lequel on parvient à une croissance propre, par exemple des produits, des services ou des procédés qui améliorent le rendement environnemental.

Q2. Quels sont les avantages des technologies propres pour les entreprises et les entrepreneurs?

R2. Il est totalement sensé d’adopter des technologies propres pour les entreprises. La demande d’entreprises et de pratiques écologiques se fait de plus en plus forte à l’échelle mondiale, et appuyer les technologies propres pourrait ouvrir des débouchés et procurer un avantage concurrentiel aux entreprises. De plus, l’adoption et l’adaptation de procédés issus de technologies propres pourraient entraîner une réduction des coûts, une amélioration de l’efficacité et une hausse de la productivité, ce qui a des répercussions tangibles sur la marge de profit.

Q3. Comment une entreprise, une collectivité ou une organisation à but non lucratif peut-elle faire une demande de financement pour un projet de technologies propres?

R3. Les entreprises, collectivités ou organisations à but non lucratif qui ont une idée de technologies propres sont priées de communiquer avec le bureau de l’APECA de leur région. Un représentant de l’Agence discutera de leur projet avec elles et les orientera dans le processus de demande. 

Q4. Quels types de projets l’APECA compte-t-elle financer?

R4. L’APECA financera divers types de projets :

  • ceux proposés par des entreprises du secteur des technologies propres qui veulent se lancer ou prendre de l’expansion grâce à la mise au point ou à la modernisation de technologies propres; 
  • ceux proposés par des entreprises du secteur des technologies propres qui souhaitent croître en exportant des produits ou des services;
  • ceux proposés par des organisations d’autres secteurs qui veulent mettre au point, adapter ou adopter des produits, services ou procédés favorisant la croissance propre;
  • ceux proposés par des organisations qui veulent mettre en place plus de procédés propres; 
  • ceux proposés par les collectivités et les organisations à but non lucratif qui veulent accentuer leur virage écologique par l’adoption ou l’adaptation de technologies propres dans leurs installations.

Les projets admissibles sont ceux qui améliorent concrètement le rendement environnemental par rapport aux technologies normalisées ou courantes.

Q5. Qu’entendez-vous par la mise en place de plus de procédés propres?

R5. Une entreprise, collectivité ou organisation à but non lucratif qui souhaite mettre en place plus de procédés propres peut mettre au point, adapter ou adopter des technologies propres qui rendront ses activités plus propres et écologiques. Voici quelques exemples :

  • réduction des émissions de gaz à effet de serre en privilégiant des ressources énergétiques renouvelables ou de substitution; 
  • augmentation de l’efficacité énergétique;
  • réduction de la quantité de déchets;
  • réduction des répercussions économiques et environnementales (terre, eau ou air); 
  • adoption de méthodes de construction écologiques; 
  • adoption de systèmes plus écologiques.

Q6. Doit-on conclure que l’APECA financera les entreprises qui cherchent à installer des systèmes de chauffage ou une isolation plus efficaces dans leurs immeubles?

R6. Les projets doivent toujours satisfaire aux critères de financement de l’APECA. Ils doivent prévoir l’adoption ou l’adaptation de technologies propres et améliorer concrètement le rendement environnemental par rapport aux technologies normalisées ou courantes.

Q7. Comment se fera le partage des coûts dans les projets de technologies propres?

R7. Le financement sera fonction du programme utilisé et des caractéristiques du projet.

Q8. Je suis entrepreneur et j’ai un beau projet qui n’a pas reçu de financement. Je suis mécontent parce qu’il aurait pu être financé si l’accent n’avait pas été mis sur les technologies propres. Que pouvez-vous faire pour moi?

R8. Tout projet étudié par l’APECA doit correspondre à des critères et à ce qui est considéré comme la meilleure stratégie pour favoriser une croissance constante de l’économie du Canada atlantique.

Si un projet ne satisfait pas aux conditions de financement actuelles de l’APECA, nous vous invitons à consulter la page Subventions et financement pour les entreprises sur le site Web du gouvernement du Canada pour découvrir quelles sont les autres choix qui conviendraient mieux à votre situation.