Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada

Le goût de la réussite

canneberges séchées

Lorsque David Ernst et sa femme Evelyn ont commencé à songer à acheter une terre marécageuse en face de leur propriété en Nouvelle‑Écosse, ils étaient loin de se douter des proportions internationales que prendrait rapidement l’entreprise qu’ils allaient y établir.

Aujourd'hui, leur entreprise Terra Beata Farm ― du latin « terre bénie » ― compte près de 50 employés à temps plein et à temps partiel et a un chiffre d’affaires annuel brut de près de quatre millions de dollars. Au cours de la dernière année seulement, Terra Beata Farm a exporté plus de cent conteneurs de canneberges partout dans le monde.

« J’avais entendu parler d’un cours sur la culture de canneberges et j’étais curieux, explique David. J’ai suivi le cours et acheté le marécage. Depuis, seize ans ont passé et plusieurs petites étapes ont été franchies. »

En plus de fournir à des acheteurs partout dans le monde une grande quantité de canneberges congelées produites au Canada atlantique, Terra Beata a aussi mis au point une gamme complète de produits à valeur ajoutée, notamment des fruits séchés à faible teneur en sucre, des jus de fruit purs non faits de concentré ainsi que des confitures et condiments fins.

David et Evelyn estiment que leur participation à une mission commerciale dirigée par l’APECA a aidé à faire connaître leurs produits sur les marchés internationaux.

« Nous sommes allés au Royaume-Uni en 2012 afin de rencontrer des acheteurs potentiels et de sonder les marchés locaux, raconte David. Nous avons eu une rencontre mémorable dans une ville millénaire. À notre retour au Canada, nous nous sommes attaqués au processus d’approbation de la qualité avant de recevoir nos premières commandes de ce client du Royaume-Uni. »

« Nous avons également tissé des liens avec d’autres producteurs de petits fruits en Nouvelle‑Écosse et au Nouveau‑Brunswick, car l’union fait la force, remarque Evelyn. »

« Grâce à l’appui que nous avons reçu pour agrandir notre édifice et pour acheter d’autre équipement, nous sommes en mesure d’augmenter notre capacité de transformation et d’acheter des bleuets, des cerises, des pommes et des framboises d’autres fermes. Avec d’autres délicieux fruits du Canada atlantique, nous avons pu élargir notre gamme de produits en y ajoutant, par exemple, notre jus pur aux cerises sûres. »

David et Evelyn estiment que les conseils qu’ils ont reçus du personnel de l’APECA sont tout aussi précieux que l’appui de l’Agence dans leurs efforts de diversification.

« La philosophie de notre entreprise est axée sur les clients, explique Evelyn. Dans notre travail aux côtés d’autres personnes de notre communauté, nous sommes très reconnaissants de pouvoir compter sur l’enthousiasme et l’appui de l’APECA. »

L’esprit d’initiative et l’innovation dont cette petite entreprise a fait preuve sont une source d’inspiration. Et ce n’est pas fini, car Terra Beata continue d’augmenter la gamme de produits qu’elle offre sur les marchés internationaux et canadiens.

« En 2013, nous avons lancé une gamme de canneberges séchées non sucrées que nous exportons maintenant à un producteur de thés en Serbie et à une entreprise ontarienne qui fabrique des barres nutritionnelles, raconte David. »

Et voilà comment un délicieux succès international est né d’un peu de souplesse et d’ardeur au travail sur une terre marécageuse dans la campagne néo-écossaise!

Publié le 15 janvier 2014