Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada

Régler la chaleur naturellement

Studio de yoga utilise le système de chauffage par rayonnement

Les anciens romains étaient ingénieux. Ils utilisaient des systèmes de conduits d’air chaud sous les planchers car ils avaient compris que la chaleur se propage des objets chauds aux objets froids.

Aujourd’hui, une entreprise de Fredericton au Nouveau-Brunswick reprend ce concept antique et prouve que les résultats peuvent être utiles pour le confort moderne.

Therma-Ray Inc. est une des quelques entreprises en Amérique du Nord qui offrent un éventail complet de systèmes de chauffage par rayonnement pour les constructions commerciales et résidentielles. Ses produits sont d’ailleurs adoptés partout dans le monde.

Ces systèmes de chauffage fabriqués localement servent notamment à chauffer un studio de yoga chaud à Los Angeles, les loges de luxe du stade Lucas Oil d’Indianapolis, une cathédrale en Croatie, un marché d’alimentation au Liban et même les laboratoires scientifiques de l’Université McGill.

Bien que le chauffage par rayonnement soit utilisé en Europe depuis des années, les Nord‑Américains n’ont adopté cette méthode que depuis la fondation de Therma-Ray en 1985. L’entreprise compte aujourd’hui quinze employés et un réseau de concessionnaires et de représentants indépendants partout dans le monde. Leurs clients, de l’Amérique du Nord, du Royaume-Uni, de la Slovénie, de la Croatie, du Liban et du Japon, témoignent du confort et de l’efficacité du chauffage par rayonnement pour leurs maisons, leurs bureaux et leurs entreprises.

« En été, à la plage, n’est-il pas vrai que le sable est plus chaud que l’air? », demande le président Kevin Kilbride. « En effet, le sable absorbe la chaleur des rayons du soleil. Nous utilisons le même concept. Il s’agit d’un principe de physique tout naturel », précise-t-il.

Plutôt que chauffer l’air continuellement et l’envoyer par des conduits d’aération comme un appareil de chauffage à air chaud traditionnel, le système de chauffage électrique émet de la chaleur depuis l’intérieur du plancher ou du plafond grâce à un fil de résistance chauffant intégré à des panneaux de plâtre, ou encore grâce à des éléments chauffants apparents suspendus au plafond.

Et les avantages?

Jamais de refroidissements causés par les courants d’air, aucunes différences de température d’une pièce à l’autre, aucun appareil de chauffage encombrant au sous-sol, et aucune chaleur perdue au plafond tandis que le sol reste froid.

De plus, les coûts d’entretien sont minimes et comme le système est esthétique, il ne cause pas de problèmes au point de vue du design pour les architectes et les ingénieurs.

« Les gens qui en font l’essai ne reprennent jamais leur ancien système de chauffage à air chaud », affirme Kevin.

L’APECA a aidé Therma-Ray à recruter des experts-conseils pour accroître ses ventes au sud de la frontière.

« Les gens de l’APECA nous ont bien soutenu, surtout en matière de vente et de commercialisation. Ils ont été vraiment généreux en ce sens », reconnaît Kevin Kilbride.

Therma-Ray a connu un réel succès ces dernières années et s’attend à un avenir tout aussi prometteur. Voilà la preuve que parfois les meilleures idées sont puisées du passé.

Publié le 16 décembre 2013