Agence de promotion économique du Canada atlantique
Symbole du gouvernement du Canada

Transcription : Développer une nouvelle solution en matière de subventions et contributions

Vidéo : Développer une nouvelle solution en matière de subventions et contributions

Trouver l’efficience dans la collaboration : développer une nouvelle solution en matière de subventions et contributions

Gilbert Philion
Directeur général, Développement des collectivités

L’APECA dispose depuis déjà quelque temps d’une solution automatisée pour les S et C qui se nomme QAccess et qui nous a été fort utile. Il s’agit d’une solution axée sur le client, entre autres, mais qui a été mise au point il y a plusieurs années. Nous en sommes au point où il est nécessaire d’effectuer un changement et de recourir à de nouvelles technologies, principalement pour réaliser des gains d’efficacité. Ainsi, nous nous sommes rendu compte que d’autres agences de développement régional se retrouvent dans des situations semblables et que nos modèles opérationnels se rapprochent beaucoup. Donc au lieu de créer cinq ou six systèmes différents, il est plus logique d’en créer un seul ensemble.

C’est incroyable de constater, lorsque nous commençons à discuter de la façon dont les gens abordent les choses, à quel point nos besoins sont semblables et l’ouverture aux idées des autres peut faire germer des idées encore meilleures au bout du compte.

L’accès à ces nouvelles technologies et le degré de souplesse qu’elles offrent représentent une occasion exceptionnelle. C’est vraiment intéressant, et je pense que la grande souplesse de ces technologies nous accorde une bien meilleure chance de réussir en tant que groupe d’organismes travaillant ensemble.

Lorsque nous serons tous branchés au même système, même si nous personnalisons certains éléments précis, si l’une des ADR crée un outil profitable ou un nouveau processus opérationnel, ou quoi que ce soit, nous pourrons tous l’adopter – tandis que maintenant, cette façon de faire n’est simplement pas rentable. Donc au bout du compte, cela nous offre une énorme chance de succès et une encore plus grande possibilité de collaborer et d’échanger des pratiques exemplaires. Alors je pense que ces technologies vont nous être très utiles à long terme.